Sommes-nous zélés pour l’honneur de Dieu?