Les bases du pardon

Le pardon est totalement gratuit pour celui qui le reçoit, mais pour celui qui l’accorde, cela coûte quelque chose.

Nous ne devons pas croire que Dieu pardonne en ignorant simplement le péché et en ne considérant pas ce qui s’est passé. Le fait que Dieu puisse pardonner repose sur le fait qu’il en a payé un prix fort : la vie de son Fils, Jésus-Christ !

La parole de Dieu montre clairement qu’il ne peut y avoir de pardon sans effusion de sang (voir Hébreux 9:22; ceci est très fondamental pour notre conception et notre attitude envers le pardon.

Un passage particulièrement important à ce sujet se trouve aussi dans Matthieu 26 :28, dans lequel Jésus parle de son « sang d´alliance … versé pour beaucoup pour le pardon des péchés. » Jésus-Christ est mort sur la croix du Calvaire, afin de rendre possible l´acquisition du pardon des péchés. Jamais la mort et le pardon de Jésus ne doivent être considérés séparément.

Dans la théologie libérale, cela se produit parce que l’on se demande : « Pourquoi Dieu aurait-il besoin d’un sacrifice pour pardonner? Pourquoi le sang serait-il nécessaire ? Dieu ne pourrait-il pas simplement éliminer le péché sans passé par le sacrifice ? Quel genre de Dieu est celui-ci qui, pour pardonner, doit voir le sang ? « 

Nous devons être prêts à affronter ces questions ouvertement et honnêtement. Pourquoi Dieu a-t-il dû sacrifier son fils unique pour rendre le pardon possible ? La réponse est : parce que Dieu est à la fois saint et juste, mais aussi miséricordieux et plein de grâce. Ces caractères de Dieu qui semble contradictoire sont pour autant très appropriés. Paul décrit merveilleusement cela quand il dit que Dieu démontre sa colère et sa gloire par sa miséricorde. Ces deux aspects peuvent être observés constamment dans l’action de Dieu que ce soit avec des individus ou avec les peuples entiers.

Dieu, qui aime et agit selon l’ordre et la justice, a donné des ordres et des lois à sa création et, en conséquence, des sanctions à ceux qui ne respectent pas ces ordres et ces lois. Si Dieu considérait les choses tordues comme droites, il ne serait pas juste. Par conséquent, il doit menacer et punir. Son infaillible justice doit être bien mise en application. Sa colère contre le péché de l’homme doit être étanchée. Nous devons noter que en péchant nous enfreignons non seulement les lois de Dieu, mais aussi nous portons atteint à sa personne, en tant que Dieu, en tant que créateur et Seigneur. Heureusement, il est devenu homme et a été le seul à avoir vécu conforment à la justice et à la sainteté en menant une vie d’obéissance et de soumission au Père, en acceptant de payer la rétribution par sa propre mort. C’est à travers cela que Dieu montre sa capacité de pardonner les péchés et de rendre à la fois sa justice (Romains 3: 24-26). La grâce et la colère de Dieu se sont embrassées sur la croix de Christ.

Supposons que je vous frappe au nez, puis je demande pardon à une autre personne qui est arrêté à côté de vous. Ce serait complètement absurde. Après tout, c’est vous qui aviez reçu la douleur, pourquoi c´est à une autre personne de me pardonner. Le pardon doit être prononcé par vous-même. Le pardon est quelque chose qui affecte toujours deux parties. Jésus-Christ n’était pas un tiers qui se tenait là lorsque nous enfreignions les lois de Dieu. Il est Dieu incarné. En tant que Dieu, il est impliqué dans le conflit, il a supporté les coûts en prenant la peine. Donc tout ce qui était nécessaire, a était accompli. Le pardon du point de vue des libéraux est simplement une tolérance du péché.

Il est vrai que Dieu pardonne le péché. Mais nous ne devons jamais oublier que Dieu tient également les pécheurs pour responsables de leur culpabilité. Parce que Dieu n´est pas seulement celui qui pardonne mais il est aussi celui qui puni. Et ce n’est pas le péché que Dieu punit, mais plutôt le pécheur ! Christ a porté notre péché sur la croix ; Il a souffert à cause de notre culpabilité et a porté notre punition. Nous faisons beaucoup de dommage lorsque nous essayons de minimiser la justice de Dieu pour le rendre plus amical afin de ne pas offenser les gens. Car un fait demeure : chacun de nous est un pécheur et nous avons absolument besoin du pardon de Dieu !

Jay Adams

Jay E. Adams étant théologien et pasteur, a le profond vœu d´aider et d´orienter les gens avec la parole de Dieu. Il a fait aussi des études en psychologie et a ainsi écrit beaucoup de livres sur la cure d´âme. Adams et sa femme ont ensemble 4 enfants. 

Sei der Erste, der diesen Beitrag teilt!